jeudi 23 février 2012

Les dessous de l’implantation d’Orange en Tunisie !



Le site d’information Owni a publié, jeudi dernier, des détails sur l’implantation d’Orange en Tunisie. Comme souvent lorsqu’il s’agit d’un gros investisseur étranger, le clan Ben Ali s’est «occupé» de l’affaire pour récupérer le gros lot.
En ce sens, Owni accuse Orange d’avoir non pas payé 130 millions d’euros à l’Etat tunisien pour obtenir cette fameuse licence Télécom mais d’avoir acheté 49 % des parts de Divona Telecom, entièrement aux mains de Marwan Mabrouk et sa femme Cyrine Ben Ali.
L’opérateur français nie, pour sa part, avoir monnayé sa présence sur nos terres avec le clan Ben Ali via le PDG de France Telecom, Stéphane Richard, qui a démenti dans une dépêche AFP, toute "corruption".
Ainsi, et se basant sur les compte-rendus de conseils d’administration en sa possession, Owni confirme qu’Orange a investi 95 millions d’euros en juillet 2009 dans Divona et montre même un document attestant que c’est le président déchu Ben Ali en personne qui a apposé sa signature pour attribuer le marché à la société cogérée par sa fille et son gendre.
C’est alors que Divona Telecom se transforme en Orange Tunisie et reste détenue à 51% par Marwan Mabrouk. Une source proche du dossier résume la situation en une phrase : «Orange a fait deux cadeaux à Mabrouk : environ 15 % du capital et le contrôle de la structure».
Ce Business plan a été établi conjointement avec le cabinet Rothschild via le banquier d’affaires Hakim El Karoui. Décidément, El Karoui ne cesse de faire parler de lui depuis un certain 14 janvier…

Aucun commentaire:

Publier un commentaire