mardi 28 février 2012

Pourquoi Marie Colvin L'Amie Des Rebelles Libyens D'Al Qaeda Etait-Elle Entrée Illégalement En Syrie ?



La journaliste américaine tuée à Homs s'était déjà faite repérée en couvrant la guerre en Libye aux côtés des islamistes/Al Qaeda combattant Kadhafi pour le compte de l'OTAN.



 Pourquoi Marie Colvin L'Amie Des Rebelles Libyens D'Al Qaeda Etait-Elle Entrée Illégalement En Syrie ?

Marie Colvin journaliste américaine de 55 ans travaillant pour le journal britannique le Sunday Times a été tuée mercredi à Homs (Syrie) dans le pilonnage du quartier de Baba Amro selon les médias occidentaux. Elle avait couvert le "Printemps arabe" en Tunisie, en Egypte et en Libye comme on le voit sur la photo ci dessus. 

Marie Colvin intervenait régulièrement dans l'émission "Anderson Cooper 360°" sur CNN, pour témoigner sur la situation en Libye ou en Syrie. 

Elle était intervenue en direct par téléphone récemment dans cette émission sur CNN alors que la chaîne diffusait une video publiée sur YouTube montrant un bébé syrien tué à Homs. 

On peut se demander pourquoi cette correspondante de guerre expérimentée qui était entrée en Syrie illégalement - le ministère de l'information syrienne ignorant tout de sa présence en territoire syrien - n'avait pas pu elle -même fournir de document vidéo pour cette émission ? Travaillait-elle sans matériel alors même que les opposants syriens reçoivent clandestinement du matériel high tech pour poster ce genre de vidéo anonyme sur internet ? 

Pourquoi CNN a eu recours pour illustrer l'interview de Colvin à ce type de vidéo anonyme non datée comme en poste dans la guerre de l'information contre le régime d'Assad que livre le CNS l'ASL et la source des sources journalistiques le célèbre Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) organe de propagande des Frères Musulmans basé à Londres et dont tous les mensonges sont repris en coeur par les agences de presse et médias occidentaux. 

Dire qu'il est impossible d'obtenir une accréditation du régime syrien pour couvrir les affrontements en Syrie relève de la pure propagande de guerre.Sauf bien sûr d'avoir une toute autre mission que celle de la couverture du conflit comme c'était semble-t-il le cas de Gilles Jacquier. La carte de presse est l'une des plus exploitées par les barbouzes français et autres mettant ainsi en danger les journalistes professionnels non affiliés à la barbouzerie. 

Marie Colvin s'était illustrée en Libye aux côtés des islamistes combattant Kadhafi pour le compte de l'OTAN comme le montre la photo ci dessus. 

On sait que certains de ces combattants libyens dirigé par un certain Libyen Abdelhakim Belhaj N° 2 de la mouvance Al Qaeda - qui a été vu encadrant l’Armée « syrienne » libre ASL - sont actuellement en Syrie pour combattre le gouvernement syrien d'Assad formant avec les mercenaires payés par les dictatures monarchiques du Golfe le Qatar et l'Arabie Saoudite et des terroristes d' Al Qaeda infiltrés d'Irak, l'essentiel des groupes armés combattant dans Homs et autres zones syriennes dites "rebelles " de combat. 

Marie Colvin avait couvert le conflit opposant les rebelles Tamouls aux forces armées shri lankaises et avait ainsi perdu un oeil en 2001. A l'époque elle avait déclaré : 

" Notre mission, c'est de rapporter les horreurs de la guerre avec précision et sans préjugés " 

En prenant partie pour l'un des partis engagés dans le conflit comme elle l'avait fait au Shri Lanka en Libye et maintenant en Syrie ?! 

Un correspondant de guerre qui prend ouvertement partie pour l'un des camps engagés dans le conflit comme c'était le cas de Marie Colvin met sa vie en danger de même que celle de ses confrères et consoeurs sur le terrain.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire